Estimation de loyer : comment calculer le montant du loyer de ma location ?

Désormais, tout le monde peut procéder à une simulation pour connaître le loyer à pratiquer pour un logement quelconque. Il suffit d’aller sur les portails immobiliers et accéder au calculateur de loyer. Le procédé est généralement gratuit mais les services proposés par certains sites sont payants. Vous pouvez aussi vous rendre directement sur le site de la Fédération Nationale des Agents Immobiliers (Fnaim) ou encore les experts du Crédit foncier de France pour avoir des résultats rapides. Sinon, voici comment calculer le montant du loyer dans le cadre d’une location immobilière.

Les paramètres à prendre en compte

Chaque propriétaire est libre de fixer son loyer qu’il s’agisse d’une location vide ou meublée. Cependant, un prix trop bas fera hésiter les locataires potentiels tandis qu’un montant trop élevé les fera fuir. Pour pouvoir estimer au plus juste votre loyer, plusieurs paramètres doivent entrer en ligne de compte. Il s’agit plus précisément des caractéristiques du bien immobilier : sa surface habitable, l’emplacement, l’étage à laquelle il se trouve (cas d’un appartement), l’état général du logement, le niveau de performance énergétique (les résultats du DPE sont à préciser impérativement dans l’annonce de location), sa luminosité, le confort, les locaux annexes, les améliorations qui peuvent être apportées…

Avant de procéder à l’estimation, il est vivement conseillé de vous renseigner sur le prix moyen appliqué dans le quartier, la commune ou la ville. Ainsi, vous serez en mesure d’évaluer les écarts entre le montant que vous aurez défini et les prix moyens proposés pour les mêmes types de biens.

Ce que dit la loi sur les loyers en cas de relocation

Pour pouvoir revaloriser votre loyer, il faut déjà que le bail prévoie une clause de révision. La révision se fait alors chaque année ou à la date d’anniversaire du bail. Par ailleurs, le loyer de tout logement situé dans la « zone tendue » c’est-à-dire 1 149 villes de 28 agglomérations de métropole est encadré par certaines règles strictes. Bien que tout propriétaire soit libre de fixer le loyer qu’il souhaite si son logement est loué pour la première fois, elles consistent à garder le même montant pour tout nouveau locataire. Faire hausser le loyer est interdit à moins d’avoir réalisé des travaux d’amélioration ou que le loyer en vigueur est éventuellement sous-évalué.

La méthode de calcul du nouveau loyer

Au moment de réviser votre loyer, sachez que vous n’êtes pas en droit de dépasser la variation de l’IRL ou Indice de référence des loyers. Ce dernier correspond à l’évolution des prix à la consommation. Voici la bonne formule à suivre pour revaloriser votre loyer :

  • Loyer révisé = (loyer hors charges x IRL de l’année en cours) / IRL de la dernière année de révision

Pour aviser votre locataire du nouveau loyer appliqué, vous devez lui adresser un courrier recommandé avec accusé de réception. Vous devez y indiquer les conditions légales de la révision du loyer et le nouveau montant. Cette revalorisation sera effective dès réception du courrier.